Choisir un cabinet d’avocat spécialisé dans la défense des pères.


Des avocats engagés  pour la cause des pères :

 

Un cabinet d'avocat spécialisé dans la défense des pères est un cabinet qui assure une même stratégie de défense quelque soit l'affaire se présentant devant le juge aux affaires familiales. A  savoir : le droit des pères et de leurs enfants à entretenir des relations satisfaisantes.

Il considère que la résidence alternée et l'égalité parentale sont des combats pour plus de justice familiale qui méritent d'être menés.

Cela peu faire la différence dans un dossier car la réalité c'est que beaucoup d'avocats en droit de la famille n'ont pas de convictions sur ces questions.

Aussi, tantôt ils plaident pour la résidence alternée, tantôt contre. Souvent avec des arguments inverses, selon qu'ils défendent le père ou la mère. Parfois, dans la même matinée et devant le même juge ! La résidence alternée est alors vantée pour un enfant en bas âge, lorsque l'avocat ou l'avocate défend un père, puis curieusement fortement déconseillée lorsque le même avocat ou la même avocate défend cette fois la mère. 

Comment alors emporter la conviction des magistrats, garder leur égard une réelle crédibilité, lorsque l'on a des arguments à géométrie variable et contradictoires d'un dossier à l'autre ? 

Pire,  certains avocats ou avocates découragent les pères à demander la résidence alternée, ou tout simplement à agir en justice.

Choisir un cabinet d'avocat spécialisé dans la défense des pères c'est éviter ce risque. C'est choisir un cabinet qui défend avec conviction les pères et cherche à sauvegarder au mieux leurs intérêts et ceux de leurs enfants.

 

Des avocats plus expérimentés dans la défense des pères :


Plus un cabinet d'avocat défend des pères, plus il apprend sur leurs difficultés et plus il est à même de défendre au mieux leurs intérêts en les orientant vers des stratégies qui ont été gagnantes pour d'autres pères dans d'autres dossiers.

C'est l'intérêt de la spécialisation. Elle multiplie les dossiers du même type et donc l'expérience et la connaissance. 

Dans une certaine mesure, chaque père est aidé par ceux qui l'ont précédé et que ce cabinet à défendu. À son tour, ce père aide les pères qui viennent après. Les pères qui obtiennent des décisions faisant jurisprudence posant des pierres essentielles  pour plus de  justice familiale.

Les cabinets d'avocats qui travaillent avec les papa régulièrement ont ainsi appris au fil du temps et de l'expérience, à mieux préparer les pères pour les audiences, à combattre les "fausses accusations", les stéréotypes dit "de genre", les opinions sur la résidence alternée qui relèvent plus du "café du commerce" que d'un débat juridique de haute tenue, les pseudo-théories  psychanalytiques, les rapports d'expertises psychologiques ou les rapports d'enquête sociale manifestement orientés.

 

Une meilleure connaissance de la problèmatique des pères et des questions liées  à la paternité :


Les questions liées à la paternité sont un lieu où s'exercent des stéréotypes puissants souvent au préjudice des pères lorsqu'elles se posent devant un juge aux affaires familiales pour que soit tranchée la question de la résidence de l'enfant. 

Les pères seraient prétendument moins aptes à s'occuper de leurs enfants ... Les enfants auraient plus besoins de leur mère que de leur père jusqu'a 6 ans... La résidence alternée serait mauvaise pour les enfants... Il vaut toujours mieux préserver la stabilité de l'enfant que la relation avec son père... Ce n'est pas la durée de la relation entre l'enfant et le père qui compte mais sa qualité ...  etc. 

Tout ces préjugés, dans une certaine mesure d'un autre âge au regard des évolutions récentes de la société, sont  battus en brèches par des dizaines d'études .

Mais, aussi surprenant que cela puisse paraître, beaucoup de juges aux affaires familiales sont ignorants jusqu'a l'existence même de ces études et continuent de privilégier la garde dite "classique" (e.g 4 jours par mois ou un 1 week-end sur 2)  alors même que les effets délétères à courts, moyens et longs termes sont maintenant parfaitement connus.

Un effort de pédagogie et d'information en la matière est donc importante. Les avocats défendant les pères suivent donc de très prêt, l'actualité en la matière et veillent à réactualiser en permanence leurs connaissances afin de fournir la meilleure défense possible à leurs clients.

Enfin, ils n'ignorent généralement rien de l'épreuve que peut constituer pour les pères une séparation car ils fréquentent au quotidien des pères en détresse. Ils savent qu'ils sont exposés à ne presque plus voir leurs enfants, à devoir quitter le domicile familial, que certains d'entre eux risques de se retrouver en graves difficultés financières. Ils savent aussi qu'ils sont sur-exposés statistiquement aux risques de suicides, de dépressions, aux conduites addictives et aux pertes d'emploi. Une attention particulière est donc généralement portée à ces questions pour chacun de leurs clients.