Condamnation pour pornodivulgation (revenge porn)

La maîtresse d’un  homme marié a été condamnée par le tribunal de grande instance de Bobigny  à 800 euros de dommages et intérêts pour violation de la vie privée. Cette dernière avait envoyé à sa femme des photographies montrant ce dernier dans son intimité et notamment une photographie de son sexe, ainsi que des captures d’écran des messages échangés avec lui. …